mercredi 7 avril 2010

La première séance: le jeudi 15 avril 2010.

Pour ce premier rendez-vous, nous invitons Alice Diop, auteur notamment en 2008 du film Les Sénégalaises et la Sénégauloise.
Elle filme depuis 3 ans un jeune homme, "banlieusard", qui a décidé de changer complètement de vie et de s'inscrire au Cours Simon. Le Cours finit en juin prochain, le tournage aussi, a priori.
Elle viendra nous montrer une sélection de rushes étalées sur ces trois années et nous pourrons ainsi apprécier ensemble l'évolution de ses images et de ses relations au personnage. Il sera sans doute question de comment garder une distance juste avec quelqu'un que l'on filme si régulièrement, de qu'est-ce qu'on filme et qu'est-ce qu'on ne filme pas dans un portrait aussi proche, de quels rôles peut tenir un film dans la vie de celui qui est filmé et de celle qui filme ? Pour Alice, ce sera aussi l'occasion d'avoir des retours quand à des questions qu'elle se pose, notamment sur la véracité de la représentation de son personnage suivant le temps et en fonction des situations filmées. L'occasion de mettre des mots sur son travail, pour elle et pour nous spectateurs, mais aussi de rapporter ce travail à d'autres images et extraits de films.

Extrait du dossier du film
"Aujourd’hui il continue d’affirmer qu’il porte en lui le cœur de sa cité, répétant à l’envie son attachement viscéral aux gens de son quartier, à « son pays natal » auquel il jure une absolue fidélité ; mais moi je reconnais derrière la véhémence de son discours, la culpabilité de celui qui se sait sur la route du départ. Ce que j’observe c’est le début de l’exil. Il est là parmi eux mais semble déjà ailleurs." Alice Diop


Au plaisir donc de vous retrouver
au réel inventé
ce jeudi 15 avril à La Générale Nord-Est
au 14 av. parmentier, Paris 11ème, Métro Voltaire
à partir de 19h30 pour un début de séance à 20h.
Entrée libre / A boire et à grignoter sur place.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire